D'origine suisse, Marie Ieny vit une partie de l'année en Savoie. Autour d'elle une cuisinière à bois, une table de ferme, des paniers, des rateaux de fenaison, des faisselles à fromages, une bouteille de vin de noix de l'année passée, et mille autres objets du quotidien que l'on retrouve dans ses tableaux.
                                                                                                                                                                                                            

Le reste de l'année, elle se rend en Provence où elle puise son inspiration. Elle dessine les vieux mas, qu'elle recherche au détour des sentiers. Aucun ne se ressemble. Sur ses carnets de croquis, les toits aux tuiles délavées, les sentiers qui ne mènent nulle part, les cabanons et les champs de lavandes, l'âne, la poule ou le renard, aperçus ici ou là, le cyprès ployé par le mistral, l'olivier tordu, le muret de pierre écroulé. "J'aime de monde rural que je crains de voir disparaître un jour."

Pas de titre ronflant à ses tableaux : un chat est un chat, une poule est une poule." Regarder la nature, s'en imprégner et en restituer l'âme avec simplicité."

La peinture est vraie, le trait appuyé, simplifié à l'extrême, ne révèlant que l'essentiel. "Parce que je le vois ainsi."

La technique, fruit de cinq années d'études artistiques en France et en Suisse, est souvent mixte, alliant huile, acrylique, et autres secrets d'atelier. Les couleurs sont obtenues par mélange de pigments naturels. Coloriste douée, elle les associe avec audace et subtilité. Marie module les bleus à l'infini. "J'aime peindre, cela m'apaise et me rend heureuse."

Nul doute que ses tableaux donneront bonheur et sérénité à celui qui les regarde.

H. Dumas, artiste-peintre parisien (1915-2009)

PARCOURS

  • Ecole des Arts Appliqués (1 an) - France Ecole des Arts et Métiers (4 ans) - Suisse
  • Nombreux voyages et séjours à l'étranger: Europe, Maghreb, Proche-Orient (2 ans), République Tchèque (3 ans), USA, Caraïbes, Ile Maurice, Canada...
  • 17 années en Provence

EXPOSITIONS

Galerie Rendez-vous des Arts à La Grande Motte | Exposition Terralia à Montpellier | Galerie Logis des Arts à Uzès | Salon des Artistes Français à Paris | Salon d'automne de Peinture à La Grande Motte | Galerie Monetto à Grimaud | Galerie Smaart à Foix | Salon "The Arts Portals " Cork Gallery au Lincoln Center de New York | Galerie Denise Roman à Marseille | Galerie Imbert à Aix en Provence / Salle de Manville aux Baux de Provence / La Cour des Arts à St Rémy de Provence / Galerie de la Lauze aux Baux de Provence.


Expositions privées : Le Caire , Jérusalem , Prague.

Of Swiss origin, Marie IENY lives part of the year in Savoy, her native region. Around her, a wood stove, a farm table, baskets, hay rakes, cheese strainers, a bottle of walnut wine from last year, and other everyday objects that one can fnd in her paintings.
The rest of the year, she lives in Provence from where she takes her inspiration. She draws old farmhouses in the surroundings, which she looks for at the turn of the trails. None are alike. On her sketchbooks: roofs with faded tiles, paths that lead nowhere, cabanas and fields of lavender, donkeys, hens or fox, seen here and there, cypress bent by the mistral, crooked olive trees, crumbling stone walls. "I like this rural world and I fear to see it disappear one day."

No loud titles to her paintings: a cat is a cat, a hen is a hen. "To look at nature, to impregnate it, and to restore the essence of it, with simplicity."
The painting is true, the line is stressed, simplified to the extreme, revealing only the essential. "Because I see it that way."
The technique, resulting of five years of artistic studies in France and in Switzerland, is often mixed, combining oil, acrylic, and other secrets of workshop. The colors are obtained by mixing natural pigments. A gifted colorist, she combines them with audacity and subtlety. Marie varies blue colors to infinity. "I like painting, it soothes me and makes me happy."
No doubt her painting will give happiness and serenity to the one who looks at them.

H.Dumas, parisian painter (1915-2009)

 

Top